Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-09-09T22:48:46+02:00

Sac à langer hérisson

Publié par Zigzag -

Bonjour!

Comme promis dans mon dernier post, aujourd'hui je viens vous montrer un sac à langer que j'ai confectionné il y a... environ un an. Oui, oui, un an! Pourquoi est-ce que j'ai attendu si longtemps? Et bien... parce qu'après toutes mes mésaventures sur cette cousette, je ne porte pas ce sac à langer dans mon cœur ;) Ceci dit, si je peux éviter à quelques unes les erreurs que j'ai faites à l'époque, tant mieux! Attention, ce post frise limite la thérapie de groupe ;) (les photos sont tout en bas!)

Bon, ce sac, je l'ai fait avec amour, pour une copine qui attendait un p'tit gars. C'est même moi qui ai eu l'idée. Et même j'ai insisté, parce qu'elle n'était pas bien convaincue de l'intérêt. Mais devant mon enthousiasme, elle a dit oui.

J'ai trouvé un patron dans un de mes magazines Burda, un adorable tissu avec des hérissons au Marché Saint Pierre, un solide tissu marron et un joli biais vert, j'étais parée!

Le conseil de Burda, c'était de plastifier le tissu grâce à du Lamifix. Lamifix? Késako? Le Lamifix, en théorie, c'est génial: c'est un genre de film plastique thermocollant, à thermocoller (forcément, hein) sur votre tissu pour le rendre imperméable. Ca ne passe pas à la machine, mais ça s'essuie avec une éponge humide. Hyper pratique pour un sac à langer! Sauf qu'en pratique, c'est loooooooooong de découper/thermocoller le lamifix sur toutes les pièces, très loooooooooooooooooong.

Mais une fois cette partie faite, j'étais vraiment très contente, l'effet est très sympa, on voit très bien le tissu sous le film plastique, bref, super.

Etape suivante, la couture. Au départ, tout allait bien, très bien même. Après les poches à soufflets à l'avant, la poche à l'arrière, il ne me restait plus qu'à monter le tout et voilà!

Sauf que là les vrais problèmes ont commencé. Parce que mine de rien, tout ça, ça fait beaucoup d'épaisseurs: le tissu extérieur, le tissu intérieur, son Lamifix, l'autre tissu intérieur avec l'autre Lamifix et l'autre tissu extérieur. Ajoutez à ça les épaisseurs des poches à soufflet et là c'est carrément la cata. J'ai tout essayé: changer l'aiguille (de toutes façons, après avoir cassé la mienne je n'ai pas eu trop le choix ahah), en choisir une pour cuir, rallonger les points, diminuer la tension, tourner le volant à la main: pas moyen. Pas moyen DU TOUT de forcer ma machine à coudre tout ça; au mieux j'arrivais à faire 3 points et clac, le petit bruit si caractéristique - et qui me fait toujours frémir- de l'aiguille qui se coince dans le truc-je-ne-sais-pas-comment-ça-s'appelle, je suis sure que vous voyez ce que je veux dire ;) Bref, l'horreur. Arrivée si près du but, c'était frustrant. Au bout d'un moment, j'ai craqué, je me suis dit que j'allais donner le sac à une couturière pour qu'elle couse les morceaux entre eux et qu'elle pose le biais pour cacher les coutures à l'intérieur.

Et là... la série noire de ce sac aurait pu s'arrêter...

Sauf que j'ai fait une nouvelle erreur; erreur de débutante qui plus est: j'ai laissé l'Homme emmener ce (maudit) sac à la retoucherie. Il a proposé, j'en avais ras le bol de ce sac, j'ai trouvé ça gentil, j'ai dit oui. J'aurais dû me méfier! Quand j'ai voulu le récupérer, il m'a donné l'adresse, qui n'était pas celle de la couturière habituelle. Bon, pourquoi pas. Je vais dans la rue concernée, et au numéro qu'il m'a indiqué, je vois un genre de petit local où on peut se connecter à Internet moyennant quelques euros... "Euh, Doudou? Il doit y avoir une erreur, ce n'est pas la couturière... Quoi?? C'est là??? Non mais tu rigoles ou quoi???". C'est 100% véridique: Doudou a confié MON sac, enfin mon futur sac, destiné à une copine en plus, à une espèce de boui-boui tout bizarre. Je l'ai récupéré dans un état... un carnage. Un vrai carnage. Cousu n'importe comment, le biais posé n'importe comment aussi, les surplus de couture n'ont même pas été recoupés avant de le poser, c'est affreux... En plus, le rabat est posé à l'envers, mais là je suppose que c'est moi qui ai fait l'erreur en le montant, même si j'étais sûre que c'était bon.

Et en plus il y a un accroc dans le Lamifix, et ça, forcément, ça ne se répare pas, le Lamifix.

Donc si j'ai des conseils à donner pour ce type de cousette: ne pas prendre un tissu trop épais pour l'extérieur, ne pas multiplier les épaisseurs (au besoin, ne pas faire descendre les poches jusqu'à la couture du dessous du sac), faire attention avec le Lamifix (à mon avis autant utilisé une toile enduite directement) et... ne pas confier les morceaux de sac à Monsieur!

Voilà les photos, très moches parce que prises à la va vite la veille de l'offrir (oui, parce que je l'ai offert quand même, j'ai hésité, j'avoue). L'extérieur (avec le rabat monté dans le mauvais sens), poches à soufflets doublées à l'avant, grande poche doublée aussi à l'arrière:

Sac à langer hérisson
Sac à langer hérisson
Sac à langer hérisson
Sac à langer hérisson

A l'intérieur, une grande poche d'un côté, deux poches plus petites de l'autre:

Sac à langer hérisson
Sac à langer hérisson

Et voilà! Initialement, j'avais prévu de faire un matelas à langer nomade assorti, mais j'ai abandonné après toutes ces péripéties. Il faudra que je me fasse pardonner avec une autre cousette un jour ;)

A bientôt!

Valérie

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog